Quand l’amitié devient Amour

Quand l’amitié devient Amour
Il y a une idée reçue qui a la peau dure en matière d’amour : tomber amoureux, c’est brutal, soudain et inattendu ! Tomber désigne bien un mouvement brutal de chute, comme un accident qu’on aurait pu éviter… Or, l’amour possède tellement de facettes que le réduire à la seule forme d’un sentiment brut revient à en ignorer ses richesses et sa profondeur. Aujourd’hui, Love intelligence® vous révèle donc les arcanes qui nous conduisent de l’amitié à l’amour.

.

Le tumulte du sentiment amoureux

Il est très courant d’entendre nombre d’entre nous, les femmes en particulier, regretter le côté « programmé » des sites de rencontres, des Speed Dating, ou autres club de loisirs pour célibataires. Comme si le fait de maitriser l’univers de la rencontre annulait son charme même. Ces dames veulent être surprises, prises de court, bouleversées. Et leurs fantasmes classiques de suivre ce mouvement : rencontres au hasard d’un café, d’une bibliothèque, d’un Lavomatic, bousculade malencontreuse au détour d’une rue ou même visite nocturne d’un cambrioleur…

Le coup de foudre comme sublimation du sentiment amoureux…

Le sentiment amoureux serait par conséquent incompatible avec l’idée de tranquillité, de contrôle, de continuité. Seul le surgissement violent et soudain serait à même de créer les symptômes physiologiques du sentiment amoureux (boule au ventre, rougeur, accélération du rythme cardiaque). Bref La féérie de la rencontre amoureuse tient essentiellement dans le fait que rien n’est calculé, et que ce surgissement vient rompre une monotonie du quotidien. L’émotion amoureuse est à l’image de cet imprévu : on est littéralement « transporté »hors de son quotidien, de ses habitudes, de soi. Alors comment passer de l’amitié à l’amour ?

La sérénité du sentiment amical

L’amitié, elle, ne ressemble aucunement à cette fulgurance et cette violence du rapport amoureux. L’amitié se définit à l’inverse comme un rapport délicat, fondé sur l’estime et la confiance progressive. Petit à petit des sentiments subtils se créent, mais dans un espace et une temporalité continus, doux et dépourvus d’intentions de séduire. La confiance en l’ami nait d’un relâchement que seul un rapport non ambigu et pacifique autorise.

.



Connaissance et reconnaissance…

De plus, l’amitié prend naissance entre deux personnes qui vont se connaitre et se reconnaitre comme amis. Il y a ici un processus d’affinité élective. Il ya une expérience de l’autre qui s’étend en durée, tout à l’inverse du coup de foudre où deux individus qui ignorent tout l’un de l’autre vont se reconnaitre cependant. Et loin de toute volonté de plaire ou de séduire, les deux amis vont mettre en place une relation saine où les deux pourront s’abandonner dans la loyauté de l’autre.

L’Amour issu de l’Amitié, ce sentiment supérieur…

Bien que l’Amitié soit donc structurellement bien distincte de l’Amour, il reste que ces deux états partagent un socle commun : la reconnaissance. Pour obtenir une relation amoureuse réussie, il faut que le sujet passe par une succession d’étapes visant à révéler la personne aimée. La première amorce amoureuse doit se confirmer dans le temps et se consolider dans une connaissance plus profonde de l’autre pour devenir Amour. C’est par l’expérience de l’Autre qu’il peut se former, évoluer du simple stade du fantasme à celui de connaissance véritable. Le véritable Amour, celui basé sur l’estime et l’engagement sincère, emprunte donc ici le chemin de l’Amitié.

Pour conclure, l’Amitié, loin d’exclure le sentiment amoureux, le conditionne, le rend possible et plus fort. Car l’Amour reste un phénomène violent et passionné, parfois éphémère, et les vertus de l’Amitié le stabilisent, l’inscrit dans la durée par l’expérience de l’autre, la confiance dans sa loyauté. Aussi, le sentiment amoureux qui prend racine dans l’amitié est il plus serein, plus complice, de corps et d’esprit. .