Combattre la jalousie…un des grands problème de couple

Combattre la jalousie…un des grands problème de couple
« On est jaloux que de ce que l on aime »; c’est un joli dicton mais lorsqu’elle devient maladive, combattre la jalousie est un cauchemar pour celui qui la subit mais également pour la personne qui est jalouse. .

Comment définir la jalousie maladive ?

La jalousie, lorsqu’elle est « normale », peut être associée à un sentiment d’appartenance prouvant à l’être aimé que l’on tient à lui. Dans la plupart de cas, elle fait référence à de petites réactions indiquant à l’autre que l’on ne souhaite pas le partager. Toutefois, la jalousie devient maladive lorsque l’on passe du sentiment d’appartenance à celui de possession. La volonté de posséder son partenaire implique alors la mise en place d’un schéma obsessionnel.

« La jalousie est une forme de paranoïa » expliquent Alain Krotenberg et Luc Patry dans leur ouvrage L’Envie d’aller mieux.

Par définition, le paranoïaque est persuadé d’avoir raison. Il sera alors convaincu que sa moitié est infidèle ou qu’elle agit précisément dans le but de le quitter au profit d’une autre personne. Dès lors, comment gérer la jalousie maladive de son conjoint ?

.



3 astuces pour gérer la jalousie maladive de son partenaire

Voici ci-dessous 3 astuces qui vous permettront de mieux gérer la jalousie maladive de votre partenaire.

1. Prévenir tout comportement excessif

Dès le début de votre relation, posez des limites à toutes formes de comportements excessifs. Ne laissez pas votre partenaire vous priver de liberté et d’autonomie sous prétexte que vous êtes tout pour lui/elle. Les interdictions de sorties ou la volonté d’être toujours présent(e) avec vous lors de vos sorties personnelles sont des exemples de comportements excessifs à surveiller et à stopper pour instaurer un climat de confiance dans la relation.

2. Soigner sa dépendance affective

La jalousie maladive traduit une forme de dépendance affective. Le jaloux créé une forme d’emprise sur son conjoint afin qu’il ne lui échappe pas et qu’il ne se retrouve pas seul. Accompagné(e) de spécialistes, votre partenaire pourra trouver l’origine de sa dépendance affective et sortir de votre relation fusionnelle au profit d’une relation de confiance et d’autonomie.

3. Travailler la confiance en soi

En apprenant à avoir confiance en lui/elle, votre partenaire apprendra également à avoir confiance en vous. Le travail d’estime de soi permet à la personne jalouse à se sentir bien sans l’autre et digne de l’amour qu’il reçoit de l’autre.

Toutefois, comme le précise la thérapeute Violaine-Patricia Galbert, si aucune de ces astuces ne fonctionnent et que vous vivez un cauchemar avec un jaloux maladif, « alors il faut fuir ».

.